Blog

L’intelligence collective dopée au féminin

L’intelligence collective dopée au féminin

L’intelligence collective dépend directement du nombre de femmes qui compose le groupe. Révélation sur l’étude du MIT et pistes de réflexion.

Le collectif, plus que l’individu

Nous le savons depuis longtemps les capacités cognitives d’un groupe dépassent largement l’intelligence de chaque individu qui le compose.

Je me rappelle ma première heure de cours à Sup de Pub, il y a déjà 15ans, où notre professeur nous avait transformé en apprentis astronautes.

Je vous invite à réaliser ce test (si vous ne l’avez jamais fait) lors d’une cession de groupe en entreprise, à l’école, en réunion de famille….

 

Le test

Le brief est simple, vous êtes des astronautes perdus sur la face éclairée de la Lune, à plus de trois cents kilomètres de votre fusée. Une grande partie du matériel contenu dans le véhicule d’exploration lunaire a été endommagée. Il ne reste que quinze objets qui doivent permettre de survivre et de rejoindre la fusée à pied. La tâche proposée consiste à classer les quinze objets ci-dessous, du plus indispensable au moins utile :

  • Une boîte d’allumettes
  • Des aliments concentrés
  • 50m de corde en nylon
  • Un parachute en soie
  • Un appareil de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire
  • Deux pistolets calibre .45
  • Une caisse de lait en poudre
  • Deux réservoirs de 50kg d’oxygène chacun
  • Une carte céleste des constellations
  • Un canot de sauvetage auto-gonflable
  • Un compas magnétique
  • 25L d’eau
  • Une trousse médicale avec seringues hypodermiques
  • Des signaux lumineux
  • Un émetteur-récepteur fonctionnant à l’énergie solaire (fréquences moyennes)

 

Attendez, l’exercice consiste à faire son classement de manière individuelle (de garder ses réponses pour soi), puis de refaire l’exercice par petit groupe (2 ou 4 selon le nombre de personnes) puis par 4ou 8, et enfin tous ensemble.

La réponse est divulguée à la fin de l’exercice et la notation se fait de la manière suivante. Vous scorez la différence de point entre la position que vous avez attribué à l’objet et son classement réel (-faux-Exemple : J’ai mis la boite d’allumette en 4eme position, elle est en fait en 10eme, je marque 6 points). Le but étant bien entendu de marquer le moins de points.

 

Résultats

Pour établir leur classement, les experts de la NASA se sont basés sur l’utilisation alternée de deux critères :

  • ce qui assure la vie biologique;
  • ce qui assure la possibilité de rejoindre la fusée-mère

Ces deux critères signifiant, par leur association, la survie.

  1. Deux réservoirs de 50kg d’oxygène chacun

Premier élément de survie : essentiel

  1. 25L d’eau

Indispensable pour compenser une forte déshydratation due à la très grande chaleur sur la face éclairée de la lune

  1. Une carte céleste des constellations

Indispensable pour s’orienter

  1. Des aliments concentrés

Moyen efficace pour réparer les pertes d’énergie

  1. Un émetteur-récepteur fonctionnant à l’énergie solaire (fréquences moyennes)

Utile pour essayer de communiquer avec la fusée-mère mais cet appareil n’a pas une grande portée

  1. 50m de corde en nylon

Utile pour se mettre en cordée, escalader des rochers et éventuellement hisser des blessés

  1. Une trousse médicale avec seringues hypodermiques

Les piqûres de vitamines, sérum, etc. nécessitent une ouverture spéciale (prévue par la NASA) dans les combinaisons

  1. Un parachute en soie

Peut servir à se protéger des rayons du soleil

  1. Un canot de sauvetage auto-gonflable

Peut servir de traîneau pour tracter des objets ; le gaz (CO) employé pour cet engin peut servir à la propulsion

  1. Des signaux lumineux

Utile quand la fusée-mère sera en vue

  1. Deux pistolets calibre .45

Peut servir à accélérer la propulsion, à la rigueur à mettre fin à ses jours

  1. Une caisse de lait en poudre

Piège nutritionnel, plus encombrant que les aliments concentrés

  1. Un appareil de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire

Sans utilité : les combinaisons sont chauffantes

  1. Un compas magnétique

Sans utilité sur la lune, le champ magnétique n’y étant pas valorisé

  1. Une boîte d’allumettes

L’absence d’oxygène ne permet pas de les enflammer

 

Vous le constaterez par vous-même en faisant l’exercice, plus les groupes sont grands, plus on se rapproche du bon classement, démontrant ainsi qu’une équipe est « toujours » plus forte que l’individu seul.

Un groupe de novice devient aussi performant qu’un expert.

Le manque d’expertise peut être compensé par le nombre. Comme l’illustre le professeur Emile Servan-Schreiber, un groupe de novice en droit a rendu un jugement aussi performant qu’un avocat très expérimenté.

 

Le collectif dopé au féminin

Emile Servan-Schreiber, spécialiste de l’intelligence collective et des marché prédictifs, via un billet mediapart, nous informe sur la découverte d’une étude menée par le Massachusset’s Institute of technology (MIT).

Dans le département spécialement dédié à la recherche sur l’intelligence collective, un groupe de chercheur essaie de déterminer ce qui rend un groupe plus intelligent.

Est-ce les capacités individuelles cumulées ? Autrement dit, est-ce que le simple fait de former un groupe d’individus très intelligents maximise les résultats du groupe.

Si cela peut paraître logique, l’expérience a isolé d’autres facteurs essentiels.

Ces facteurs sont :

  1. La sensibilité aux autres (communication non verbale),
  2. L’équité dans la prise de parole

2 domaines dans lesquels les femmes ont des prédispositions bien supérieures aux hommes.

C’est donc dans les groupes où le nombre de femmes est le plus important que les scores d’intelligence collective sont les meilleurs.

L’enseignement de cette étude est que la bonne communication est le facteur majeur qui optimise les résultats d’un groupe.

Messieurs les coqs !!! une belle morale se dessine. A force de vouloir dominer, on bride le groupe et sa performance.

 

A noter :

Une étude par l’Observatoire de la féminisation dans les entreprises en 2016 constate également que les entreprises qui ont un encadrement plus féminisé ont tendance à avoir une meilleure rentabilité opérationnelle.

 

Les enjeux de la parité Homme / Femme :

Dans un contexte national et même international où la parité est encore très largement non respectée, nous pouvons facilement imaginer la belle marge de progression que le présence des femmes nous apporterait. Des grandes entreprises aux organismes étatiques (gouvernement, assemblée nationale, …etc).

Là où l’intelligence collective devrait prédominer pour assurer le meilleur fonctionnement possible par des décisions justes…On constate que la gente masculine entrave par son sur nombre.

 

En bref

2 grands principes pour obtenir la meilleure intelligence collective :

  • Le nombre prime toujours
  • L’organisation de la communication du groupe

Hop-hope-actus-intelligence-collective-femme-team

Par le nombre, il faut entendre :

  • Diversité: des points de vue, de culture. Les savoirs s’additionnent et se complètent tandis que les biais individuels, les préjugés et les non vérités qui causent généralement les confrontations s’annulent dans un grand groupe. Plus il y a de points de vue, meilleurs on est.
  • Anticonformisme: une autre façon de le dire mais l’indépendance d’sprit va amener le groupe a se questionner sur des façons de voir le problème de manière originale et nouvelle. Poussant le groupe à réfléchir au sens large.

Par organisation :

  • Liberté d’échange: chacun doit pouvoir exprimer son avis et l’argumenter de manière simple.
  • Respect de l’autre : tous les avis doivent être entendu et discuté.
  • Équité dans la prise de parole : le groupe prime et chacun participe de manière identique avec ses différences.

 

 

 

 

Écrire un commentaire